Vous êtes ici

New England Journal of Medicine

Migraine de l’enfant une étude du new england interrompue suite à une analyse intermédiaire… tous les résultats.

3
février 2017
Céphalées et douleurs orofaciales

Le 12 janvier 2017, une équipe de Cincinnati guidé par Scott Powers, le premier auteur, nous expose les résultats de son étude en double aveugle. 361 enfants (de 8 à 17 ans) souffrants de migraine ont été inclus et randomisés sur 31 sites. Au moins 4 jours sur 28 avec des céphalées étaient requis ainsi qu’une altération du Ped MIDAS.
3 bras de traitement: topiramate-amitriptyline-placebo, répartition respective des patients en 2 :2 :1. Le traitement ou le placebo a été augmenté progressivement. Ces 2 traitements sont des traitements usuellement utilisés chez l’adulte, l’idée était de voir leur efficacité chez l’enfant et de comparer topiramate et amitriptyline après avis de pédiatres spécialisés dans les céphalées.
Le critère d’efficacité était la réduction de 50% ou plus du nombre de jour avec céphalée lors de la prise des traitements.
L’étude a été stoppé per protocole lors de la première des 2 analyses per protocole prévues. En effet, les résultats d’analyses préliminaires ont poussé les auteurs à arrêter l’étude. Le placebo s’est révélé équivalent voir plus efficace que les traitements…
À 4 semaines :
52% des enfants du groupe amitriptyline avaient une diminution d’au moins 50% de nombre de jour sans céphalée,
55% dans le groupe topiramate, et
à 24 semaines :
62% dans le groupe placebo,
66% pour l’amitriptyline,
73% pour le topiramate et
68% pour le placebo…

Pour pousser un peu l’analyse, le taux de sortie de protocole pour effet secondaire est identique (statistiquement) dans tous les groupes. Certains effets secondaires sont plus fréquents dans les groupes traitements (paresthésie, perte de poids pour le topiramate ; fatigue, bouche sèche pour amitriptyline). A noter plus de fractures du poignet dans le groupe placebo… ?
Les auteurs concluent donc que le modèle de traitement de la migraine de l’adulte n’est pas superposable à l’enfant.  Une conclusion qui donnerait presque mal à la tête !

Reference

Powers SW, Coffey CS, Chamberlin LA, Ecklund DJ, Klingner EA, Yankey JW, Korbee LL, Porter LL, Hershey AD; CHAMP Investigators.
Trial of Amitriptyline, Topiramate, and Placebo for Pediatric Migraine.
N Engl J Med. 2017 Jan 12;376(2):115-124.

Auteur

Erwann Treillet

Service de Médecine de la douleur médecine palliative Hôpital Lariboisière Conférences : invitations en qualité d’auditeur (Astellas).